Test du Roborock S8: le robot aspirateur puissant et intelligent qui ne craint aucun intérieur !

9.1

699,00€

Meilleur deal à : amazon.frAmazon.fr
Test du Roborock S8: le robot aspirateur puissant et intelligent qui ne craint aucun intérieur !
Test du Roborock S8: le robot aspirateur puissant et intelligent qui ne craint aucun intérieur !
699,00€
Double brosse très efficace
Aspiration puissante
Navigation sans faute

Roborock avait annoncé lors du dernier CES de Las Vegas son nouveau robot aspirateur Roborock S8. Au programme: détection d'obstacles 3D, double brosse rotative, aspiration de 6000Pa, et serpillère vibrante pour le lavage. Nous avons là encore un modèle qui s'annonce extrêmement complet et efficace. En tests depuis un peu plus d'un mois maintenant, je vous propose de le découvrir plus en détails dans ce test complet…

Déballage du Roborock S8

On retrouve le packaging habituel de la marque, mettant bien en évidence le produit, son nom, et ses caractéristiques principales:

roborock s8 test 1

L'arrière nous en dit d'ailleurs un peu plus sur ces fonctionnalités:

roborock s8 test 2

Le Roborock S8 s'annonce particulièrement performant grâce à son système de double brosse rotative et son aspiration de 6000Pa, qui en fait l'une des plus puissantes du marché. Pour rappel, le S7 ne proposait “que” 2500Pa…

A l'intérieur, nous y trouvons le robot, accompagné de sa MOP, de sa station de recharge et son câble, et d'un manuel d'utilisation. Une plaque en plastique transparent est également de la partie, pour éviter les traces d'eau à l'endroit où se gare le robot. Un ensemble réduit à l'essentiel, car nous n'avons plus de brosses de rechange, de seconde serpillère, ou même de petit outil d'aide au nettoyage.

roborock s8 test 3

Pas de surprise sur le design: rien ne ressemble plus à un Roborock qu'un autre Roborock :) On retrouve donc un robot de forme circulaire, de couleur blanc brillant, et d'un diamètre de 35cm, pour 9,6cm de haut.

roborock s8 test 10

Un design épuré comme on les aime, avec simplement trois boutons sur le dessus, permettant de lancer le nettoyage complet, lancer un nettoyage sur une zone localisée, ou rediriger le robot vers sa station de charge.

roborock s8 test 18

A côté de ces boutons nous retrouvons un équipement maintenant bien connu: le radar Lidar PreciSense, présenté comme une petite tourelle sur le dessus du robot, permettant de scanner l'environnement à 360°. Ce système LDS peut cartographier rapidement n'importe quelle pièce en temps réel, permettant ainsi au robot de circuler en empruntant le chemin le plus intelligent.

roborock s8 test 11

Mais pour améliorer l'efficacité des déplacements, ce Roborock S8 est également équipé d'une caméra à l'avant, dotée d'intelligence artificielle: Reactive 3D. Ce système permet de reconnaitre les obstacles grâce à une technologie d'imagerie infrarouge et un éclairage structuré en 3D: une chaussure, un câble électrique, un jouet, etc. seront immédiatement reconnus et traités en conséquence, de jour comme de nuit. A l'heure actuelle le robot est capable de reconnaitre 42 types d'objets différents. Une fonctionnalité qui s'est considérablement améliorée au cours des deux dernières générations de robots grâce à l'apprentissage continu. Une différence notable toutefois: il s'agit d'une imagerie à infrarouge, et non plus d'une véritable caméra. Du coup plus possible de s'en servir pour vérifier ce qui se passe chez soi, mais d'un autre côté le problème de la sécurité et de la vie privée ne se pose plus non plus.

roborock s8 test 19

Un autre capteur sur le côté permet lui de longer parfaitement les murs afin de nettoyer au plus près des plinthes.

roborock s8 test 21

Le dessus du robot s'ouvre pour laisser accès au bac à poussière de 400 ml.

roborock s8 test 12
roborock s8 test 13

Comme c'est maintenant de coutume, ce bac à poussière est équipé d'un filtre Hepa.

roborock s8 test 14

On remarquera dans le coin du compartiment un petit cache en plastique qui se retire: ce Roborock S8 est en effet prévu pour fonctionner avec la station de vidage si on le souhaite. Attention toutefois, le fabricant ne semble pas avoir prévu de commercialiser la station séparément. Si le robot reste le même, il faudra toutefois opter pour la bonne version dès l'achat si on souhaite avoir aussi la station de vidage (S8+) ou la station de lavage (S8 Pro Ultra).

roborock s8 test 15

A l'arrière du robot se trouve un autre compartiment de 300 ml, cette fois pour stocker l'eau qui sera utilisée pour le lavage du sol.

roborock s8 test 16

Il suffit de remplir ce réservoir d'eau du robinet, avec un peu de produit détergent si on le souhaite. Attention à ne pas utiliser de produit moussant ou trop agressif, la garantie pouvant être remise en jeu. Le fabricant préconise d'utiliser son propre détergent, mais encore difficile à trouver (et couteux).

roborock s8 test 17

Le Roborock S8 est doté d'un module serpillère vibrant, dénommé VibraRise:

roborock s8 test 4

Cette serpillère va en effet vibrer 3000 fois / minute pour obtenir un nettoyage plus efficace du sol.

roborock s8 test 5

La serpillère peut se retirer facilement, en la retirant simplement des scratchs. Il est ainsi possible de la laver à la machine de temps en temps.

roborock s8 test 6

Ce module serpillère vient se clipser simplement sur le dessous du Roborock S8:

roborock s8 test 27

Si l'esthétique extérieure du robot semble très proche des modèles précédents, le dessous laisse apparaitre une nouveauté chez Roborock: l'utilisation d'une double brosse rotative DuoRoller, jusqu'ici vue uniquement chez le concurrent iRobot.

roborock s8 test 23
roborock s8 test 24

L'utilisation de cette double brosse en silicone va notamment améliorer le nettoyage des tapis et moquettes, et éviter l'emmêlement des cheveux ou des poils d'animaux.

roborock s8 test 25

Comme on le voit au démontage, les deux brosses ont chacune leur position, marquée par un symbole de couleur sur le robot:

A lire également:
Segway Navimow: test du robot tondeuse intelligent qui se passe de câble périmétrique !
roborock s8 test 26

On retrouve également une brosse latérale pour ramener les saletés vers le centre du robot, et divers capteurs pour détecter la saleté, les tapis, ou encore le vide. Grâce à ces capteurs le robot est capable d'augmenter sa puissance d'aspiration quand il passe sur un tapis, se concentrer sur une zone plus sale, ou encore ne pas tomber dans un escalier.

Le Roborock S8 est accompagné d'une petite station de charge, ici très classique:

roborock s8 test 8
roborock s8 test 7

Compacte, elle occupe peu de place, comparé aux stations de vidage parfois encombrantes et pas toujours facile à caser dans un appartement par exemple. On regrettera cependant l'absence de système d'enroulement pour le surplus du cordon électrique, qu'on trouve parfois sur ce type de station:

roborock s8 test 9

L'avantage de ce type de station est de proposer un ensemble relativement compact, permettant de placer le robot un peu n'importe où dans son intérieur:

roborock s8 test 28

Utilisation du Roborock S8

Si le Roborock S8 est capable de fonctionner immédiatement en branchant simplement sa station dans une prise électrique, son vrai potentiel sera dévoilé via son application mobile, disponible sur iOS et Android. Après avoir installé l'application et créé son compte, on demande à ajouter un appareil. Le S8 est normalement détecté automatiquement:

roborock s8 test 29

Il faut alors maintenir appuyés les deux boutons opposés sur le dessus du robot pour initialiser le Wifi. On renseigne alors le nom et le mot de passe de notre réseau Wifi pour ajouter le Roborock S8.

roborock s8 test 30

Quelques écrans nous expliquent ensuite rapidement le fonctionnement du robot, et nous proposent quelques options à activer si on le souhaite, comme la gestion multi étage ou la présence d'animaux domestiques par exemple.

roborock s8 test 31
roborock s8 test 32

Comme souvent, il est fort probable qu'une mise à jour nous soit proposée. On pourra au passage activer les mises à jour automatiques, ce qui évitera de devoir s'en occuper par la suite:

roborock s8 test 33

La première étape consiste ensuite à réaliser une cartographie rapide du logement. Très rapide, puisqu'il a fallu moins de 10min au robot pour établir la carte du rez de chaussée de 80m2. A cette étape le robot n'effectue aucun nettoyage, mais va simplement parcourir tout le logement pour repérer les pièces et créer une cartographie du logement. Il découpe automatiquement chaque pièce quand il détecte un pas de porte, comme on le voit ici:

roborock s8 test 34
A gauche détection en cours, à droite détection terminée

Si le découpage ne nous convient pas il reste possible de le modifier manuellement, en fusionnant ou au contraire en scindant des pièces. La gestion de la cartographie est ici très complète, puisqu'on peut nommer les différentes pièces pour s'y retrouver plus facilement, créer des zones interdites, des zones à aspirer mais ne pas laver, des murs virtuels, etc. Ici j'ai par exemple mis en bleu les tapis pour que le robot n'effectue qu'une aspiration, sans lavage, et j'ai interdit totalement la zone où se repose le chien pour ne pas le déranger.

roborock s8 test 35

L'application permet même d'ajouter des meubles et d'obtenir une représentation en 3D de la maison:

roborock s8 test 36

Une fonction très intéressante est la possibilité d'indiquer le type de sol: carrelage ou parquet. Le robot est alors capable d'ajuster le nettoyage, et notamment le lavage, automatiquement en fonction du sol indiqué. Petit détail intéressant: il est possible d'indiquer le sens de pose du parquet. Une option dans la configuration du robot permet alors de faire en sorte qu'il nettoie en suivant le sens des lames de parquets, ce qui évite de créer d'éventuelles traces lors du nettoyage.

roborock s8 test 37

A noter qu'il est possible également de signaler les pas de porte un peu compliqués, ce qui permet au robot de donner un petit coup d'accélérateur pour les passer sans problème.

Pour chaque pièce, on peut laisser le robot déterminer automatiquement le type de nettoyage (en fonction du type de sol et du type de pièce), ou ajuster manuellement chaque paramètre. Nous avons ainsi 4 niveaux d'aspiration, et 3 niveaux de frottage pour le lavage.

roborock s8 test 38

Enfin, il est possible de déterminer la séquence de nettoyage: ici je demande le nettoyage d'abord de la cuisine et de la salle de bains, puis la chambre, et enfin le séjour.

roborock s8 test 39

Lors du nettoyage, la carte affiche chaque détail. Les lignes blanches indiquent le chemin suivi par le robot. Une ligne blanche entourée d'une zone plus claire indique une zone également lavée. Le robot commence par faire le pourtour de la pièce, puis vient nettoyer le centre en traçant des lignes.

Mais surtout, le Roborock affiche chaque obstacle détecté et reconnu: ici un câble électrique sous un meuble, là une chaise avec des pieds pouvant bloquer le robot. Le moindre élément est détecté et reconnu grâce à l'intelligence artificielle équipant le S8. Celui ci peut ainsi anticiper et ajuster son fonctionnement en conséquence. Résultat: à aucun moment le robot ne s'est bloqué, sans avoir besoin de tout ranger avant son passage. Un câble électrique ou le lacet d'une chaussure ne lui posent pas de problème et le robot sait parfaitement les éviter pour ne pas s'emmêler dedans.

A lire également:
Roborock présente un lave linge séchant connecté ! #IFA2023
roborock s8 test 40

La partie réglages propose elle aussi de nombreuses options pour ajuster le fonctionnement du robot. La fonction la plus pratique est bien sûr la programmation horaire du robot, qui permet de programmer les jours et horaires de fonctionnement, mais également les pièces à nettoyer. Il n'est pas obligatoire en effet de lancer un nettoyage complet du logement, on peut comme ici ne faire par exemple que la salle de bain, la cuisine et la salle à manger chaque matin après le départ des enfants:

roborock s8 test 41

Il est possible d'activer ou non les systèmes d'évitement d'obstacles, même si je n'en vois pas trop l'intérêt, le but étant justement d'exploiter ces systèmes pour une navigation efficace. En revanche la gestion des tapis est elle plus intéressante, le robot pouvant ignorer ou totalement éviter un tapis. Mais surtout utiliser l'élévation dynamique: si le tapis n'est pas trop épais, le robot relève sa serpillère pour aller sur le tapis et l'aspirer (jusqu'à 5mm). C'est un système déjà rencontré sur les modèles précédents, qui se montre très pratique. Même quand on ne veut pas laver le sol, il n'est pas nécessaire de retirer le module serpillère: celui ci se relève simplement pour laisser le robot n'effectuer qu'une aspiration.

roborock s8 test 42

On retrouve ici l'option pour effectuer un nettoyage dans le sens du parquet, qui peut en effet se montrer intéressante. Comme d'habitude, le robot dispose de nombreuses langues, et il est possible de le faire parler en francais pour être alerté vocalement du moindre message du robot.

roborock s8 test 43

Parmi les autres options, il est possible de désactiver les voyants des boutons pour plus de discrétion, désactiver les boutons du robots pour une protection enfants (ou éviter que le chien ne vienne déclencher le robot comme aime tellement faire mon boxer), interdire le fonctionnement durant certaines heures, pour ne pas être dérangé ou encore demander le rechargement du robot durant les heures creuses uniquement. Même si ce type de robot consomme peu d'électricité, ce seront toujours quelques économies de réalisées sur la facture en fin d'année :)

roborock s8 test 45

Enfin on retrouve l'habituel contrôle manuel si besoin, disponible sous deux formes, pour piloter manuellement le robot vers un endroit. Une fonction que je n'utilise jamais, personnellement, car le robot fait très bien son travail en automatique.

roborock s8 test 44

Comme on le voit nous avons là un robot extrêmement complet en ce qui concerne ses possibilités. Beaucoup d'options sont disponibles pour les utilisateurs qui veulent peaufiner le fonctionnement. Mais pour ceux qui ne veulent pas s'embêter, pas de soucis non plus, le robot étant suffisamment intelligent pour gérer au mieux le nettoyage tout seul.

Mais quand est il de son efficacité ?

L'aspiration se montre extrêmement efficace, grâce à sa puissance de 6000Pa et son système à double brosse. La configuration du logement chez moi n'est pas très difficile, avec du carrelage et du parquet flottant. Les versions précédentes n'ont jamais posé de problème pour nettoyer le logement, et même aspirer les quelques tapis présents. Difficile donc de se rendre compte de l'amélioration du nettoyage, puisqu'il était déjà parfait auparavant. Avec plus du double de puissance d'aspiration par rapport au S7, aucune crainte à avoir sur la qualité du nettoyage. En revanche, ce système de brosse apporte une amélioration bien visible en effet sur l'enchevêtrement des cheveux ! Avec trois femmes à la maison, autant dire qu'il faut habituellement nettoyer souvent les brosses, car même avec des brosses en silicone, les cheveux s'enroulent autour. Pire, les cheveux arrivent à couper le silicone, abimant la brosse. Il faut bien avouer que ce système à double brosse se montre beaucoup plus efficace ici, si bien que je n'ai pas eu à retirer de cheveux en plus d'un mois d'utilisation !

Une option permet de lancer un nettoyage “rapide”, pour un petit nettoyage vite fait avant l'arrivée d'invités par exemple. Le nettoyage est un peu moins efficace, mais la rapidité est là, le nettoyage prenant quasiment moitié moins de temps, pour un nettoyage qui reste tout de même très correct. C'est une fonction qui peut dépanner de temps à autre. A l'inverse, si on souhaite effectuer un nettoyage intensif, il est possible de demander au robot de faire 3 passages dans une même pièce si on veut !

Le parcours du robot se montre lui aussi très efficace. Alors qu'il faut penser à ranger la maison avec des robots “entrée de gamme”, pour ne pas se prendre dans les câbles, les lacets, ou rester bloqué sous une chaise, aucune contrainte particulière avec ce Roborock S8. Là aussi la technologie radar, mais surtout la reconnaissance des objets grâce à sa caméra 3D et son intelligence artificielle, ont déjà été éprouvés sur les version S6 et S7. Mais le S8 vient encore l'améliorer, pour un parcours sans faute. A 5 à la maison, dont 3 ados, nul besoin de tout ranger avant le passage du robot, même dans la chambre des dits ados :p Il se déclenche automatiquement à l'heure programmée, et fait son travail en notre absence. A aucun moment le robot ne s'est perdu ou est resté bloqué. Roborock a atteint un degré de maitrise proche de la perfection à ce niveau, et cela facilite grandement l'utilisation d'un robot aspirateur, quelque soit son intérieur. Petit bémol sur la reconnaissance des objets, où un petit coussin a été reconnu comme un chat, ou un tas de feuilles de papier comme une multiprise. Quoiqu'il en soit, si la nature de l'obstacle n'était pas toujours correcte, le fait qu'il y ait un obstacle était bien assimilé et traité correctement. C'est bien le principal !

A lire également:
Test Ecoflow Blade: le robot tondeuse du futur sans fil périmétrique, qui ramasse même les feuilles !

A noter que le Roborock S8 est capable de gérer les cartes de plusieurs étages, et de les reconnaitre automatiquement. On peut ainsi par exemple prendre le robot et le poser à l'étage pour qu'il effectue le ménage: il reconnaitra les lieux et se chargera de sa tâche sans problème. Pas de crainte à avoir avec l'escalier, ses nombreux capteurs l'identifient sans problème.

screenshot 20230525 135311 roborock

Le lavage du sol se montre lui aussi efficace. J'étais plus sceptique sur l'utilisation d'une serpillère vibrante comparé à deux serpillères motorisées, comme on trouve par exemple chez Dreame ou Yeedi. Mais il s'avère que les 3000 vibrations, couplées à une pression constante du module serpillère (équivalent de 600g), se montrent efficaces pour un entretien quotidien. Moins tout de même que deux brosses rotatives, mais le S8 s'en sort plutôt bien tout de même. Juste un petit regret: l'eau met trop de temps à arriver pour véritablement humidifier la serpillère, si bien que le robot a généralement fait le contour de la pièce avant que la serpillère ne soit suffisamment humide pour nettoyer. L'astuce est donc de l'humidifier soi même avant utilisation.

Côté autonomie, le fabricant annonce 3h en cycle normal, soit environ 200m2. Ma surface à nettoyer ne nécessitant pas autant de temps, j'ai pu passer le robot en mode Turbo sans aucun soucis. Ce mode permet d'aspirer de façon plus puissante, avec bien sûr une autonomie plus faible. Mais elle suffit encore largement pour mes 80m2, que le Roborock S8 traite en une seule passe. Bien sûr le mode Turbo est plus bruyant, mais comme il travaille en notre absence ce n'est pas un problème.

Conclusion

En 6 ans Roborock a su s'imposer comme un véritable leader dans le domaine, et le niveau de technologie de ses robots aspirateurs est impressionnant ! Le temps où les robots naviguaient de façon aléatoire dans une pièce semble bien loin. Ce Roborock S8 cartographie un intérieur en quelques minutes, et est rapidement prêt à nettoyer chaque centimètre carré, pièce après pièce. Et ceci sans avoir besoin d'avoir un intérieur parfaitement rangé. Car il faut bien avouer que les pièces parfaitement rangées, sans un seul câble, jouet ou chaussure qui traine, relève plus du magasine de déco intérieure que de la réalité :p Grâce à sa détection d'obstacle 3D, le S8 est capable de détecter le moindre obstacle et le gérer de la meilleure façon qui soit. Au final, le robot sait exactement ce qu'il fait, et nous réalise un nettoyage très efficace de tout l'intérieur, même le long des plinthes. Seul le lavage est un peu en deçà de la concurrence utilisant un système de double serpillère rotative, mais il suffira amplement pour un nettoyage quotidien.

Bref, cette nouvelle mouture ne déçoit pas, mais on n'en attendait pas moins de Roborock !

Ce modèle S8 est disponible en noir ou en blanc, au tarif de 699€, soit un peu plus élevé que le précédent entrée de gamme S7. Mais la technologie embarquée est bien supérieure à la gamme précédente ! A noter qu'en ce moment il est possible de se le procurer au tarif de 599€ en cochant le coupon de 100€ sur Amazon.

roborock S8 Aspirateur Robot Laveur 6000Pa Brosse Double avec Évitement d'obstacles par Lumière Structurée 3D, WiFi/Alexa/APP, pour Le Idéal Nettoyage...

Free shipping
Last update was on: 11 juillet 2023 9 h 28 min
en stock
699,00
9.1 Total Score
Une nouvelle référence dans le domaine !

Depuis 6 ans, Roborock nous a chaque fois habitué à des produits performants. Et ce nouveau S8 ne déroge pas à la règle. Si de prime abord il semble très semblable aux modèles précédents, la technologie embarquée vient clairement améliorer l'efficacité du nettoyage et de sa navigation. Le S8 est performant et ne craint aucun intérieur !

Qualité
9.5
Aspiration
10
Lavage
8
Application
9.5
Utilisation
9
Prix
8.5
POUR
  • Double brosse très efficace
  • Aspiration puissante
  • Navigation sans faute
CONTRE
  • Emmène les tapis fins avec lui
  • Plus de fonction caméra de surveillance
  • Tarif en hausse
Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

Tags :

1 commentaire
  1. Bonjour, est il intégrable facilement sur Jeedom? Merci!

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare