Synology: réaliser un backup entre deux NAS

La semaine dernière je vous expliquais comment j'avais mis à jour mon serveur HP Proliant sous Xpenology pour en faire un NAS Synology sous la dernière version de DSM. Ayant déjà un “vrai” NAS Synology, le but de la remise en fonctionnement de mon Proliant sous Xpenology était d'avoir un second NAS qui me serve à stocker un backup des données les plus sensibles de mon NAS principal. Ce dernier est déjà bien protégé par son système de disques en Raid, si un disque vient à lâcher, les données seront tout de même disponibles. Mais le but d'avoir une sauvegarde ailleurs est utile dans le cas où le NAS est volé ou complètement détruit (incendie, inondation, etc.). Quand on dispose de deux vrais NAS Synology, ou comme moi d'un mixe Synology / Xpenology, il est très simple de mettre en place une tache de backup.

Synology CMS: une gestion centralisée des NAS

Cette étape n'est pas obligatoire pour notre sauvegarde, mais facilite la gestion des NAS Synology. CMS est en effet une application à installer sur l'un des NAS, qui permet de superviser l'ensemble des NAS qu'on possède. Du coup, il n'est plus nécessaire de se connecter à chaque appareil pour le gérer.

Pour l'installer, on recherche l'application CMS dans le centre de paquets, et on l'installe:

synology replication 1

Ensuite on lance l'application, et on se rend dans l'onglet “Serveur”, pour ajouter le ou les autres NAS Synology qu'on possède (ou Xpenology).

synology replication 3

L'assistant nous propose d'ajouter un serveur sur le réseau local, ou même distant. On peut en effet imaginer, comme Max, avoir un NAS chez un proche, à condition que les deux aient un débit internet correct.

synology replication 4

Ici, le NAS est sur le réseau local, mais dans un autre batiment. L'assistant le détecte automatiquement:

synology replication 5

Il nous reste à lui donner les droits, pour cela on indique un nom d'utilisateur et mot de passe créés sur le NAS distant (ne faites pas comme moi ici, créez un utilisateur dédié à cela):

synology replication 6

L'assistant nous confirme le bon ajout du serveur via une coche verte:

A lire également:
Installer Honeygain sur Docker pour rentabiliser son abonnement internet (tuto Synology en 5min !)
synology replication 7

A partir de là, vous pouvez gérer tous les NAS Synology distants. L'écran d'accueil de CMS indique directement l'état général des installations, s'il y a des mises à jour à faire, des problèmes avec les disques durs, etc…

synology replication 41

Dans l'onglet “mise à jour”, on peut effectuer directement la mise à jour de DSM, mais également des paquets. Toujours sans avoir besoin de se connecter au NAS distant:

synology replication 42

On peut également gérer le volume de stockage:

synology replication 43

Ou encore les disques:

synology replication 44

A l'utilisation, cela facilite grandement la vie.

Dernier petit réglage, en allant cette fois sur le NAS distant: dans le panneau de configuration, un nouvel onglet CMS est apparu. On peut ici cocher les notifications centralisées. Ainsi, si le NAS distant a un message à vous transmettre, il sera transmis directement au NAS sur lequel vous avez l'habitude de vous connecter.

synology replication 9

Nous pouvons maintenant passer réellement à la mise en place du backup. Comme je le disais plus haut l'installation de CMS n'est pas obligatoire, mais facilite bien la vie quand on a plusieurs NAS à gérer.

Mise en place de la sauvegarde entre deux NAS Synology

Première étape, très simple, sur le NAS distant qui recevra les sauvegardes: installer le paquet Hyper Backup Vault. C'est une application qui permettra au NAS d'être trouvé par le système de sauvegarde.

synology replication 10

Ensuite, je crée un dossier partagé appelé simplement “Backups”, où atterriront les sauvegardes:

synology replication 11

Et je crée un utilisateur qui sera dédié aux sauvegardes:

synology replication 12

Utilisateur auquel je donne bien sûr les droits en lecture écriture sur le dossier Backups, ainsi qu'à l'application Hyper Backup Vault.

synology replication 13
synology replication 14

synology replication 15

Rendons nous maintenant sur notre NAS principal, celui qui sera à sauvegarder. Ici, nous installons le paquet Hyper Backup.

synology replication 45

Hyper Backup est une application très complète, capable de gérer les sauvegardes vers de très nombreux services (Amazon S3, Dropbox, Google Drive, Microsoft Azure, SFR NAS, Hubic, etc…). Elle est bien sûr capable de gérer les sauvegardes vers d'autres NAS distants: c'est ce que nous sélectionnons ici.

A lire également:
Tuto Synology Reverse Proxy: comment accéder facilement à ses équipements depuis l'extérieur ?
synology replication 16

On crée alors une nouvelle tache de backup. Dans le premier champ, on doit retrouver notre NAS distant, grâce à Hyper Backup Vault que nous lui avons installé précédemment. Nous avons ensuite différentes options:

synology replication 17

Il faut bien sûr renseigner le nom d'utilisateur et le mot de passe créés plus tôt sur le NAS distant. On indique ensuite le répertoire où seront enregistrées les sauvegardes, et le nom qu'on souhaite leur donner.

Option intéressante: la possibilité de chiffrer le transfert, pour ne pas se faire intercepter des données sur le réseau lors de la sauvegarde.

Vient ensuite le moment de sélectionner les dossiers à sauvegarder:

synology replication 18

Je sauvegarde documents, photos, musique, ainsi que le répertoire de Surveillance Station, afin d'avoir une copie de mes enregistrements vidéos. Il serait en effet dommage de se faire voler le serveur qui a les enregistrements des malotrus… Ainsi mes enregistrements sont stockés à deux endroits différents (enfin, trois, avec le service C2 de Synology ;-)

On peut ensuite également sauver les données des différentes applications, ce qui pourra s'avérer utile si on doit réinstaller un NAS complet (je pense notamment à Plex, quand on a bien classé toute sa vidéothèque ;-)

synology replication 19

On finit par donner un nom à la tache, et programmer son exécution. Ici je la lance tous les jours à 1h du matin, avec une vérification de l'intégrité des données tous les dimanches:

synology replication 20

En bas de l'écran, il est possible de demander à activer le chiffrement côté client: les données seront ainsi chiffrées et illisibles sur le NAS distant. Utile si on ne souhaite pas que les personnes chez qui il est aient accès aux données, ou tout simplement les protéger en cas de vol du NAS. Attention, il faudra bien vous souvenir du mot de passe que vous renseignez, car sans lui il sera impossible d'accéder aux données.

synology replication 21

Enfin, on paramètres les rotations. Cela permet au NAS de conserver plusieurs version de vos fichiers, si par exemple vous avez besoin de récupérer le fichier d'il y a deux semaines, et pas celui d'hier. Il supprimera automatiquement les versions les plus anciennes, afin de libérer un peu de place de temps en temps. L'option Smart fonctionne plutot bien et gère tout cela automatiquement:

A lire également:
Installer EarnApp sur Docker (en 5 min sur Synology)
synology replication 22

On valide, et on peut lancer la sauvegarde immédiatement si on souhaite. La première sauvegarde prendra plus ou moins de temps en fonction du volume de données. Les suivantes iront beaucoup plus vite, car seuls les fichiers modifiés seront gérés.

synology replication 23

Dans mon cas il aura fallu une journée pour sauvegarder un peu plus d'un tera. L'application nous confirme que la sauvegarde s'est bien déroulée:

synology replication 24

Chaque nuit la sauvegarde se fait ainsi automatiquement. On peut voir les différentes sauvegardes disponibles dans la gestion des versions:

synology replication 29

On peut ainsi naviguer à la date qu'on souhaite, et parcourir les différents dossiers pour retrouver un fichier en particulier si on veut:

synology replication 25

On peut alors demander à le restaurer, ou le copier dans un autre emplacement:

synology replication 26

On a également accès à différentes statistiques, avec si on le souhaite des alertes configurables si le volume de stockage vient à augmenter trop fortement, etc…

synology replication 31

Pour chaque sauvegarde, nous avons également le détail de ce qui a été réalisé:

synology replication 32
synology replication 33

Conclusion

Notre backup entre les deux NAS Synology fonctionne depuis plusieurs jours sans aucun problème. La gestion des taches par Hyper Backup est vraiment efficace. Cette application gère d'ailleurs une double sauvegarde, puisqu'en plus de ce backup vers mon NAS distant, elle envoie également certains dossiers sur le Cloud C2 de Synology, afin d'avoir une sauvegarde à l'abri.

La mise en place est ici relativement simple, et Synology a plutôt bien assuré ses arrières sur cette gestion, qu'il maitrise parfaitement. Sauvegardes incrémentielles, versionning, vérification de l'intégrité des données, etc… On peut ici dormir sur ses deux oreilles :) Mon serveur HP Proliant retrouve donc une belle utilité après quelques années passées au placard. Une installation de Xpenolgy pour le faire passer pour un NAS Synology, et le voilà qui cohabite parfaitement avec mon Synology 1515+ :)

Pour information, cet article peut contenir des liens affiliés, sans aucun impact sur ce que vous gagnez vous même ou le prix que vous pouvez payer pour le produit. Passer par ce lien vous permet de me remercier pour le travail effectué sur le blog chaque jour, et d'aider à couvrir les dépenses du site (hébergement, frais de port pour les concours, etc.). Ca ne vous coute rien, mais ca m'aide beaucoup ! Merci donc à ceux qui joueront le jeu !

Inscrivez vous à notre newsletter !

Ne ratez plus aucun article, test de produit ou guide, grâce à un mail dans votre boite chaque vendredi !

11 Commentaires
  1. Bonjour,

    Merci pour l’article, il manque cependant un élément essentiel, la restauration !

    En effet, il est essentiel de checker régulièrement la bonne capacité de restaurer.

    ++

  2. Bonjour,

    Très intéressant. CMS n’est pas proposé pour les ‘petits’ NAS, (1 ou 2 baies) dommage.

  3. Bonjour,

    Etrangement il est dispo sur mon DS416 mais pas sur le DS418 qui en est pourtant l’évolution.
    Dommage.

  4. le nas est dans une cave a vin ? (temperature 10°)

  5. UN très grand merci pour ce tuto, simple et clair à mettre en place. J’ai testé en local, je vais devoir l’installer ailleurs.
    Quel IP indiques-tu dans le cas d’un NAS distant sur un autre réseau?

  6. Peut-on le faire avec rsync ?

  7. Bonjour,
    Merci pour le tuto cela fonctionne bien.
    Peux-t-on le faire avec snapshot replication ? J’ai essayé mais je n’atteins jamais mon Nas malgré l’ouverture des ports.

  8. Bonjour, Merci pour ce tuto

    Pourrais tu détailler le cas où le NAS de sauvegarde se trouve derrière une box ou un routeur et qu’il faut obligatoirement configurer de la redirection de ports sur la box sinon je ne vois pas comment HyperBackup peut trouver Hyper Backup Vault.
    – de quelle box parle t-on ? celle d’origine (freebox) ou celle de la sauvegarde (Orange Live-box)?
    – comment fait-on la redirection de port ? de quel port ? 6281 ?
    Merci des réponses

  9. Bonjour à tous,

    Merci pour ce beau tuto.

    Je coince à un endroit. Je ne parviens pas à me connecter au nas distant. Je dois surement mal remplir la première case. Dois je mettre le nom du nas ou l’id connect ? J’ai fais les deux en vain. Le port est bien sur 6281.
    Des idées ?

    Merci pour votre aide !

Laisser un commentaire

Maison et Domotique
Logo
Register New Account
Enregistrez vous, et stockez vos articles préférés sur votre compte pour les retrouver n'importe où, n'importe quand !
Compare items
  • Casques Audio (0)
  • Sondes de Piscine Connectées (0)
  • Smartphones (0)
Compare